Première acquisition : vaut-il mieux acheter un appartement pour y vivre ou investir ?

L’idéal est d’investir ses premières économies dans un petit appartement ou un studio dans lequel vous vivrez, dans une ville dynamique, de façon à pouvoir louer cet appartement par la suite.

Le temps pendant lequel vous vivrez dans l’appartement, il vous coûtera le montant d’un loyer alors qu’il sera déjà votre propriété. Plus tôt il sera remboursé, plus tôt les loyers perçus deviendront des rentes !

Les appartements dans les immeubles anciens avec travaux sont moins onéreux que les appartements neufs. De nombreuses déductions fiscales sont envisageables à ce titre. Il est important de choisir un appartement dans un immeuble dont la toiture et la façade sont saines.

Une fois que vous chercherez un autre appartement, plus grand, vous pourrez éventuellement vendre le studio pour vous constituer un apport, sans plus value puisqu’il aura été votre résidence principale, ou bien continuer à rembourser l’emprunt, éventuellement l’emprunt du nouveau bien, grâce aux loyers perçus.

À titre d’exemple, des studios de 20/25m² se vendent entre 50.000,00 euros 70.000,00 euros à Metz, quartier du Saulcy (proches du campus universitaire) et se louent en meublé à court terme près de 500,00 par mois.

Comparativement des petits appartements de 10 m² se louent en meublé à court terme près de 500,00 euros à Paris (quartiers Charonne, Rome, Wagram, …) généralement dans des chambres de bonne sous les toits avec WC sur le palier pour un investissement de 120.000,00 euros à 140.000,00 euros.

Au Luxembourg, des petites chambres meublées se louent dans des appartements ou des maisons au même tarif. L’investissement de départ n’est évidemment pas le même. Par contre pour une grande surface pouvant accueillir plusieurs chambres, le calcul est vite fait.

Toujours au Luxembourg, un appartement de 40 m² meublé se loue en courte durée entre 1.500,00 et 2.000,00 par mois selon la localisation et les prestations. Le prix d’achat d’un appartement de 40 m² se situe aux alentours de 350.000,00 euros.

Les prix au Sud et au Nord du pays augmentent moins rapidement. Il est encore possible d’y trouver des biens à moins de 200.000,00 euros et l’Université de Luxembourg à Belval est un attrait.

Bon à savoir, il n’y a pas de taxe d’habitation et la taxe foncière est dérisoire au Luxembourg. (5 à 50 euros par an selon la commune et la surface au sol)

Où que vous investissiez, votre première acquisition doit être un tremplin. Elle doit vous permettre d’envisager un avenir serein, avec d’autres projets, et vous permettre de gagner rapidement en autonomie.

%d blogueurs aiment cette page :